Maniema : le Gouverneur ai Idrissa Mangala intervient dans le rétablissement de la quiétude après un avant midi paralysé à Kindu

Maniema : le Gouverneur ai Idrissa Mangala intervient dans le rétablissement de la quiétude après un avant midi paralysé à Kindu

Le Gouverneur ad intérim de la province du Maniema, Son Excellence Affani Idrissa Mangala, vient de s’impliquer personnellement dans le rétablissement de la quiétude dans la ville de Kindu.

Le Chef-lieu du Maniema est resté paralysé le matin de ce lundi. Plusieurs coups de balle crépitent çà et là. Des conducteurs de taxi moto ont manifesté contre l’arrestation samedi de neuf de leurs confrères à la suite d’une altercation avec les policiers de circulation routière. Les éléments de la police interviennent à coup de gaz lacrymogène et tirs à balle réelle pour tenter de disperser en vain les manifestants.

Pour remédier à cette situation, le Gouverneur ad intérim de la province du Maniema a convoqué d’urgence une réunion du conseil de sécurité ; à l’issu de laquelle, le Chef de l’Exécutif provincial a décidé de libérer les neufs conducteurs de taxi moto arrêtés le week-end dernier à la suite des altercations en motard et policiers de circulation routière.

Devant un groupe de conducteurs de taxi au Gouvernorat de la province, Afani Idrissa Mangala a appelé ces compatriotes au calme, avant d’annoncer qu’une tripartite Ministère de transport, le Maire de la ville et la police de circulation routière va avoir lieu dès ce mardi pour arrêter des mesures idoines pour prévenir des altercations entre conducteur de taxi et policiers de circulation routière.

“J’ai dit que je ne travaillerai pas aujourd’hui tant que vos confrères ne sont pas libérés. Voici vos frères libérés et deviennent désormais libres,” a lancé Afani Idrissa Mangala devant une foule des conducteurs de taxi épris de joie.

Et de poursuivre :

“Je me réjouis de la libération de vos collègues ; c’est pourquoi, j’ai décidé de que le Ministre provincial de transport, le Maire de la ville de Kindu et la Police de circulation routière se réunissent afin de proposer des mesures qui s’imposent” a poursuivi le Gouverneur ad intérim.

Le Chef de l’Exécutif provincial du Maniema n’a pas manqué de recadrer les détracteurs de la province du Maniema qui commençaient déjà à détourner de son contexte les manifestations des conducteurs de taxi moto.

“Des rumeurs commençaient déjà circuler pour dire que vous n’étiez pas en train de revendiquer la libération de vos collègues motards. Nos détracteurs ont commencé à détourner vos revendications vers autres choses que ce que vous réclamez” déplore-t-il.

Et d’ajouter :

“Tous ceux qui disent que la province du Maniema ne va pas avancer sont des ennemis de la province. Le Maniema est libéré et sa population ne doit plus souffrir” a lancé le Chef de l’Exécutif Provincial.

Webmaster

Webmaster

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *