MANIEMA : LA REHABILITATION DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES POUR FACILITER LE TRAFIC PROVINCIAL ; PARMI LES PRIORITES DU GOUVERNEUR AFANI IDRISSA MANGALA

MANIEMA : LA REHABILITATION DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES POUR FACILITER LE TRAFIC PROVINCIAL ; PARMI LES PRIORITES DU GOUVERNEUR AFANI IDRISSA MANGALA

 Le gouverneur ai, AFANI IDRISSA MANGALA, l’avait annoncé dès le premier jour de sa nomination à la commande de la province le 30 mai dernier qu’il se préoccuperait de la réouverture des routes et la construction des ponts pour que la circulation et le transport soient fluides.  L’opinion pourrait vite penser à une prétention voire une démagogie d’un politicien qui voudrait se faire une recette de popularité. Les pessimistes  pourraient justifier leur point de vu par le fait que de nombreux prédécesseurs ne sont pas parvenus à une telle intention, en se justifiant que la province du Maniema avait une faible production financière et surtout encore que jusqu’à cette date la province n’avait pas de budget promulgué pour l’année 2021.

La décision de l’autorité provinciale de reconnecter le chef lieu de la province à tous les territoires et de faire une parfaite connexion urbaine dans la ville de kindu a été motivée par le fait que des nombreuses plaintes étaient déjà enregistrées de la part de la population qui ne pouvait pas circuler  dans la ville et moins encore à l’arrière province suite à l’état défectueux du réseau routier.

De Lubutu à l’extrême nord à Kabambare au sud en passant par kindu chef lieu la situation était pareille mais à ce jour les améliorations sont déjà indéniablement perceptibles deux mois après la détermination et le courage d’un homme engagé pour son peule.

Pendant que les travaux se généralisent dans l’ensemble de la province, AFANI  IDRISSA MANGALA  vient de briser la mite de la pauvreté et de la dépendance historique et chronique du Maniema.

Il suffisait d’un mois de mobilisation interne, de partage de sa nouvelle vision de gouvernance à ses collaborateurs et d’engagement de tous les service pour entreprendre la construction deux ponts sur la rivière KAPONDJO qui serpente la ville en reliant en même temps deux importantes commune de Kindu à savoir KASUKU et MIKELENGE. Les travaux sont entièrement  financés par  les recettes provinciales sont exécutés par l’office de voirie et de drainage, l’OVD MANIEMA. Les travaux du premier pont dit LINDJANDJA ont été lancés le ….. / …… / 2021 pendant que ceux du pont situé sur l’avenu OKENGE ont été lancés deux semaines après.  L’autorité provinciale qui ne mise pas sur les moyens a rassuré la population lors des lancements de deux ouvrages que ces opérations seront généralisés dans la province aussi longtemps que le besoin se fera encore sentir. Si le Maniema était quelques années resté silencieux il renait comme un vaste chanter actif plus jamais qu’au paravent, avait réagit une ONG locale.

David Masimbu

David Masimbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *