Maniema : Affani Idrissa Mangala, en un temps record pense au bien être de ses administrés

Maniema : Affani Idrissa Mangala, en un temps record pense au bien être de ses administrés

Le gouverneur de province ai AFANI IDRISSA MANGALA n’attend pas longtemps pour améliorer les conditions socio-économiques de sa population, il fait ce qu’il peut mais toujours et d’abord pour son peuple.


Afani Idrissa Mangala Gouverneur ai du Maniema n’a que deux semaines presque depuis qu’il a été nommé à la commande de la Province. Il ne s’est pas caché derrière les motifs souvent fallacieux de prendre du temps pour maitriser et comprendre les problèmes de la province. Afani Idrissa Mangala a été désigné un certain dimanche 30 mai 2021 sans grande surprise et au grand souhait de la majorité de sa population au chef lieu de la province.

A moins d’un mois de sa gouvernance les espoirs sont permis selon plusieurs témoignages ; Les signes sont éloquents et évitent les commentaires subjectifs et partisanes ; à deux jours de la prise de pouvoir le personnel du gouvernorat a eu droit à un nouveau sourire. Pas seulement pour avoir été payé mais aussi et surtout pour avoir touché l’intégralité de son salaire.

Un motif de la nouvelle motivation des agents au service. (Résultat d’une vision éclairée). Pendant que tout le monde vivait dans l’incertitude d’un emploi continu à la DGRMA, AFANI IDRISSA MANGALA a plus que surpris les agents de cette régie lors de sa dernière visite la semaine passée.

Il est allé garantir à chacun et à tous qu’il est aux affaires pas pour chasser qui que ce soit mais pou travailler aux fins de bien être de sa population. Déjà il pense à la création d’une fonction publique provinciale qui débutera par les agents de la DGRMA.

Ce viendra résoudre le problème de la déstabilisation des agents et mettra fin au clientélisme et au népotisme qui a semblé caractériser cette institution depuis sa création. Cela n’a pas suffi pour l’autorité qui n’a pas été content de la situation des agents.

Il décide audacieusement de créer un compte salaire pour la DGRMA ; compte qui servira de payer les agents sans compter nécessairement sur les rétrocessions de Kinshasa.

AFANI MANGALA avait justifié cette mesure par le souci de limiter les appétits financiers du pouvoir et mettre la DGRMA devant l’évidence de son efficacité et de sa performance.

Quelques malades ont été assisté financièrement à l’hôpital général de référence de Kindu et d’ailleurs par l’autorité provincial pendants ses deux premières semaines de travail (nous taisons leurs noms pour besoin de dignité et d’estime).

Avec une caisse presque vide, le gouverneur ai AFANI IDRISSA MANGALA prend des décisions très courageuses : deux pont sur la rivière KAPONDJO reliant tous les communes de Kasuku et Mikelenge sont en chantier. Un parmi les deux est quasiment achevé.

Le Maniema n’est pas seulement la ville de Kindu mais c’est aussi avec ses sept territoires. Le Chef de l’exécutif provincial AFANI IDRISSA MANGALA le sait plus que quiconque. Il vient de lancer les travaux de réhabilitation de la route très délabrée entre Salamabila et Kayembe dans le territoire de Kabambare. Les travaux exécutée par l’office des routes sur financement du FONER devront respecter la règle de l’art a – t – on appris comme exigence de l’autorité provinciale. Tous comptes en cours, il faut être de mauvaise fois pour ne pas reconnaitre le début d’un air nouveau ambitieux en fonction des moyens disponibles et da la vision qui ne s’écarte pas de celle du Chef de l’Etat FELIX ANTOINE TCHISEKEDI TCHILOMBO. Les commentaires vont bon train et en faveur du changement positif sauf virement de dernière minute.

David Masimbu Sumaili

maniema_news

maniema_news

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *